09:02
Coldplay Clocks
08:58
Kim Petras Heart to Break
08:55
Ellie Goulding Something In The Way You Move
08:52
Doums Mondeo
08:49
Alesso Words
08:46
Chris Brown Under The Influence

15ème Édition 15ème Édition du Festival International du Film de Femmes de Salé

Sous le Haut Patronage de SA Majesté le Roi Mohammed VI, l’Association Bouregreg
organise la 15ème édition du Festival International du Film de Femmes de Salé du 26
septembre au 01 octobre 2022.
La présente édition du Festival international du film de femmes de Salé intervient dans un
contexte particulier d'interactions culturelles africaines multiples, s’inscrivant au cœur de
l’action culturelle africaine à l’importance indéniable et aux facettes multiples. Tout au long
de son parcours prestigieux, le festival a en effet accueilli de nombreuses productions
cinématographiques au sein de laquelle les femmes occupent une place de choix et portent
l’étendard de l’originalité, tout en assumant des rôles de premier plan dans des films tout
aussi captivant les uns que les autres, et en défendant la cause du cinéma africain.
Le continent africain a toujours été une destination cinématographique originale et
passionnante, eu égard à sa richesse naturelle, humaine, culturelle et civilisationnelle, qui en
a fait une destination cinématographique attrayante. Cependant, son industrie
cinématographique est restée marquée par une profondeur particulière et une symbolique
signifiante, surtout que la diversité ethnique, linguistique et géographique a contribué à la
singularisation du rythme de cette industrie cinématographique. Ainsi, la présence des
femmes dans les métiers cinématographiques est restée fluctuante, s'élargissant et se
rétrécissant selon les milieux qui accueillent l'action cinématographique. Aussi, gageons-nous
que la présente édition constituera une occasion de réflexion à propos de l'expérience
cinématographique des femmes africaines qui ont toujours eu une présence forte et
remarquable dans notre festival.
La présente édition consacre ses activités pour aborder les problématiques relatives à la
femme par le biais d’une programmation riche et variée et d’une panoplie d’activités
diversifiées telles que des tables rondes, des rencontres, des activités parallèles, etc., visant à
approfondir les liens du cinéma avec les espoirs humains, surtout que le cinéma en général et
celui des femmes en particulier, nous a toujours appris que l'espoir fait vivre. Or, la présente
édition fait l’objet d’un espoir double car elle coïncide avec le fait que Rabat est désignée
comme « capitale africaine de la culture », ce qui prouve que le Maroc est enraciné
profondément en Afrique.
Le programme général de cette édition comporte les axes ci-après :
Une compétition officielle de films de long-métrage de fiction traitant de la
thématique de la femme ;
Une compétition officielle de films documentaires, consacrée à la lutte des femmes
pour l’égalité et contre toute forme de discrimination ;
Un certain regard sur le court métrage marocain, une fenêtre sur les courts conçus,
écrits, réalisés ou produits par des femmes dont la sensibilité féminine prédomine.
Cette rubrique est sanctionnée par « le prix Jeune Public ».
Un certain regard sur le long métrage marocain, sanctionné par « le prix Jeune
Public », l’objectif est de s’ouvrir sur les films marocains, une interaction d’un autre
genre.
Un hommage au cinéma sénégalais, invité d’honneur du Festival, pour tout ce qu’il
partage avec le cinéma marocain, et pour célébrer « Rabat capitale du cinéma
africain », en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la
Communication.
Cet hommage verra la projection du film Sénégalais « Atlantique » réalisé par Mati
Diop, sorti en 2019. Il a été présenté en compétition officielle lors du Festival de
Cannes en 2019, ou il a remporté le Grand Prix de Cannes, Prix du jury du festival de
Cannes, César du meilleur premier film et Palme d’or, ledit film ouvrir la 15ème édition
du Festival et sera projeté à l’espace "Hollywood" le 26 septembre 2022.
Panorama du cinéma sub-saharien, c’est rendre honneur aux images-sons au féminin
de l’Afrique sub-saharien, une contribution du Festival de Salé aux évènements et
activités, qui caractérisent « Rabat capitale de la culture africaine » de l’année 2022-
2023.
Rencontre ouverte sur le cinéma africain, témoignage de Catherine Ruelle, écrivaine,
productrice, journaliste et spécialiste dans le cinéma africain. Débat autour de
l’ouvrage « Afriques 50 : Singularités d'un cinéma pluriel ».
▪ Un hommage sera rendu à cinq (05) grandes professionnelles du cinéma et de
l’audiovisuel pour leurs parcours cinématographiques.
▪ Dans la continuité des précédentes éditions, un séminaire sera organisé cette année
en partenariat avec l'Association Marocaine des Critiques de Cinéma, la Fédération
Nationale des Ciné-clubs au Maroc, la Fédération Africaine de la Critique
Cinématographique et la Fédération Internationale de la Presse
Cinématographique(FIPRESCI), ayant pour thème « L’amour du cinéma au Maroc : de
la cinéphilie à la critique ».
❖ Le séminaire s’articulera autour des axes ci-après :
o Quelle relation peut-il y avoir entre la cinéphilie et la critique ?
o Quelle est la place de la cinéphilie sur la scène culturelle marocaine, africaine et
internationale ?
Dans quelle mesure peut-on dissocier le travail du cinéphile de celui du critique
cinématographique ?
o Quels sont les critères que chacun d'eux adopte pour aimer ou porter un
jugement critique à propos d'un film particulier ?
o Comment la cinéphilie et la critique peuvent-elles mettre en valeur les films ?
o Quel avenir pour ces deux pratiques à la lumière des mutations que connaît
aujourd'hui la scène cinématographique ?
❖ Témoignage de Driss Chouika, pionnier du mouvement cinéphile au Maroc.
Dialogue de cinéastes entre le réalisateur Yassine Marco Marroccu (Maroc) et la
productrice Andrea Taschler (Hongrie), un regard croisé d’un l’homme et d’une
femme sur la question du genre au cinéma, leurs expériences dans le cinéma marocain
et leur apport respectif au sein de la nouvelle génération de cinéastes.
Une nouvelle rubrique du Festival : rencontre ouverte autour de l’ouvrage « L'image
de la femme dans le cinéma arabe », un livre rapport qui porte un éclairage particulier
sur de nombreux aspects relatifs à la thématique de la femme qui tient lieu d’axe
central dans notre festival, un échange avec nos partenaires du Festival du Film de
Femmes d'Assouan.
16 critiques appartenant à divers pays arabes ont scruté des films axés sur la
thématique de la femme ou ceux réalisés par des femmes pour mettre en exergue les
liens qui unissent ces films.
Nouvelle rubrique du Festival : la parité au cinéma à travers la tenue des ateliers
"L’autre rive/ ,"الضفة الأخرىcoordonnée par Khaoula Assebab Benomar, cinéaste,
réalisatrice, écrivaine et militante des droits des femmes.
Les objectifs :
✓ Œuvrer pour un environnement culturel paritaire qui accepte les différences.
✓ Communiquer, sensibiliser et plaidoyer pour la mise en place des principes de
parité dans le monde du cinéma et de la culturel de manière plus général.
✓ Mettre à mal certains préjugés qui rabaissent la femme dans le monde de la
création.
✓ Contribuer à l'adhésion des professionnels du cinéma au mouvement culturel
politique et social du pays.
✓ Ouvrir une fenêtre sur tout ce qui reste à faire en termes d’amélioration de
l’approche créative pour cesser de recréer les mêmes schémas et les mêmes
stéréotypes.
✓ Contribuer à donner une meilleure image de la femme marocaine.
✓ Mettre l’accent sur l’importance de l’implication des hommes dans l’amélioration
de la situation de la femme et l’équilibre de la société.
✓ Influencer positivement le professionnel de demain en lui proposant des modèles à
suivre.
L’atelier accordera lors de la cérémonie de clôture un prix « Prix l’autre rive », il sera
décerné au long métrage marocain qui aborde et défend, toute en dépolitisant le 3 www.fiffs.ma
débat, la condition singulière de femmes, inscrite dans des contextes divers, toute en
respectant les objectifs énumères ci-dessus et ayant fait travailler le plus de femmes
comme cheffes de poste et ce au titre des années 2021-2022.
Carte Blanche, un dialogue entre Marianne Khoury, productrice et réalisatrice et sa
fille Sara Shazli, réalisatrice, autour de leurs expériences croisées comme cinéastes,
mère et fille, et protagoniste dans leurs films respectifs.
Sera projeté à cette occasion : "Parle-moi d'elles" de Marianne Khoury (2019) et "Le
retour" de Sara Shazli (2021), suivi d’un débat, ou des séquences de chaque film.
Présentation d’ouvrages en relation avec la thématique du Festival, et le cinéma au
Maroc.
❖ « Fragments de mémoire cinématographique » de l’écrivain et réalisateur Saâd
Chraïbi.
« Sacrées femmes, sur les pas des saintes du Maroc » de l’architecte, l’écrivaine
chercheuse en sofisme Yasmina Sbihi.
❖ « Une vie en noir et blanc » de l’écrivaine et poète Aicha Ammor.
« L’ironie au temps de Corona » de l’écrivain, journaliste et critique Hassan
Narrais.
❖ « Femmes célèbres de Salé au XXème siècle » de l’enseignant-chercheur en
histoire moderne Mohammed Saâdiyin.
❖ « La critique cinématographique entre théorie et pratique » du critique
Mohammed Benaziz.
❖ « Zahrat Larnage » de l’écrivaine et acteur associatif dans le domaine de
l’environnement, Hasnaa Chehabi.
▪ Atelier de formation « éducation à l’image »
Le Festival poursuit son action d’éducation artistique au cinéma en faveur des jeunes,
l’atelier est accompagné par des projection de plusieurs extraits et séquences de films.
Atelier d’initiation à l’écriture filmique (un cinéaste/ une séquence)
L’atelier continue ses rencontres entre les étudiants et les professionnelles de cinéma
par une approche sur les sujets cinématographiques, pour ce, plusieurs professionnels
toutes générations comprises, seront conviées à ces rencontres.
Le jury de la compétition officielle des longs métrages fiction est composé de :
Marianne Khoury, productrice, réalisatrice, Égypte | Présidente
Martine Ndiaye, directrice du festival Films Femmes Afrique, Sénégal, France
Fatym Layachi, comédienne, metteur en scène, chroniqueuse, Maroc
Amélie van Elmbt, réalisatrice, Belgique
Caroline Cuénod, réalisatrice, Suisse, Danemark
 


0 commentaire
Soyez le premier à réagir !
Laissez un commentaire via le formulaire ci-dessous !

Laisser un commentaire

TÉLÉCHARGEZ NOTRE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE

Radio Star Maroc

Emportez votre radio dans votre poche partout avec vous ! Téléchargez notre application pour votre smartphone gratuitement et dès maintenant sur votre mobile Android ou iOS !